Les Beatles dans l’Église Sainte-Marie

Yvan, le locataire des lieux est à ouvrir les 2 grandes portes jumelles.  Je suis stupéfaite, ces portes offrent un tout autre décor qu’on a l’habitude d’admirer dans une église.

Marchant le long de la prestigieuse rue Grande-Allée, je ne me doutais en aucun moment que je serais attirée par la sympathique chanson Love me too des Beatles.  Chanson mythique jouée sur un vieux disque vinyle et tournant sur son appareil datant des années 70. Cette musique retentit dehors et aussi et surtout dans toute sa beauté, à l’intérieur de la majestueuse Église Saint-Cœur-de-Marie.

Je l’avoue, je ne peux demeurer sur le perron de l’église.  Il y a plus, je dois entrer.

Yvan, le locataire des lieux est à ouvrir les 2 grandes portes jumelles.  Je suis stupéfaite, ces portes offrent un tout autre décor qu’on a l’habitude d’admirer dans une église: accrochés sur ces portes, de vieux panneaux métalliques indiquant la fameuse route 66, ou bien l’indispensable visage de Marylin, ou encore Elvis et tout les autres. Et ces fameuses affiches de station de «gazoline» de «Coke» qu’on adore utilisées comme décor dans une pièce de la maison.

Petites lumières suspendues jusqu’à l’Autel éclairent 12,000 pieds carrés de plancher bien remplit de souvenirs mais non d’objets religieux du moment vendus bien avant cette nouvelle vocation tout comme les bancs de prière.  

Des milliers de vinyles et de livres tous précieusement classés par ordre alphabétique, s.v.p.

Les touristes entrent, admirent et achètent. Il y entre aussi les collectionneurs de disques vinyle, les passionnés en quête du livre rare et il y a aussi ceux et celles à l’âme généreuse qui partagent des heures de leur temps pour mettre en place ces collections de meubles vintage, ces milliers de disques soigneusement emballés, ces livres…

Il y a un contraste harmonieux entre cette jolie musique et cet autre décor installé dans cet espace vide de prière.

Yvan loue cette espace depuis 2002, où plutôt, comme il se plaît à le mentionner, on lui prête l’église.  C’est que les propriétaires des lieux n’ayant prise de décision quant à la nouvelle vocation de l’église, se considèrent chanceux d’avoir quelqu’un « habitant » ce lieu.  Un procédé d’échange comme on les aime faisant son chemin jusqu’à l’acheteur, Yvan offre en « prime » un tourne-disque lorsqu’on se procure un certain nombre de vinyles.

Les somptueux vitraux encore intacts et l’odeur d’église toujours présente demeurent les derniers témoins de mon enfance;  je me souviens des somptueux chants Grégoriens, mes parents m’y emmenaient lors de la messe de Noël.

Une rencontre de découvertes et de souvenirs; ça c’est un moment remplit de sens.

Yvan vous ouvre les portes 7 jours sur 7 de midi à 18h.
En saison froide, c’est surtout lors de la période de Noël et celle du Carnaval, l’Église n’est pas chauffée.

Publicités